DISPOSITIONS MÉDICALES

 

SURVEILLANCE DE LA SANTÉ

 

Conformément à la législation, tous les enfants accueillis au sein d’un milieu d’accueil sont soumis à une surveillance de la santé.

Cette surveillance ne concerne que la santé globale de l’enfant et les relations entre la santé et la vie dans le milieu d’accueil.

 

Le carnet de l’enfant est l’outil de liaison entre les parents, les différents professionnels médicaux et paramédicaux et à ce titre, les parents veillent à ce que ce carnet accompagne toujours l’enfant. Conformément à la législation, l’accueillant établit un lien fonctionnel avec la consultation pour enfants.

 

Avec l’accord des parents, l’accueillant peut fréquenter une consultation pour enfants de l’ONE.  Par ailleurs, l’accueillant s’entretient avec le médecin de la consultation pour enfants de l’ONE ou un autre intervenant spécialiste de l’ONE lorsqu’il souhaite parler d’une situation problématique liée à la santé d’un enfant ou à d’éventuels besoins spécifiques.

 

Les parents doivent fournir un certificat d’entrée[1].  Ce certificat précise les vaccinations reçues ainsi que l’état de santé de l’enfant et les dispositions particulières à prendre pendant l’accueil.

 

Toute mesure utile, en cas de danger pour la collectivité, peut être prise par le médecin de la consultation ONE ou le Conseiller médical pédiatre de la subrégion. Dans tous les cas, les parents seront informés.

 

SUIVI PRÉVENTIF DE L’ENFANT

 

En dehors des contacts avec le médecin traitant pour soigner les maladies, un suivi médical régulier de l’enfant est nécessaire pour les vaccinations, les dépistages, le suivi du développement et de la croissance, les différents conseils et informations en matière de santé et d’alimentation.

 

Les parents désignent le médecin qui assurera le suivi médical régulier de l’enfant[2].

Toute consultation médicale sera soigneusement mentionnée dans le carnet de l’enfant.

 

Si l’accueillant a des inquiétudes relatives à la santé ou au développement de l’enfant, les parents seront invités à consulter leur médecin traitant et à communiquer les recommandations et informations utiles à l’accueillant.

 

Si de telles inquiétudes persistent ou que le suivi préventif extérieur n’est pas réalisé, l’opportunité d’effectuer un suivi préventif régulier dans une consultation ONE sera discutée avec les parents. Dans ce cas, l’accueillant se réfère aux intervenants ONE.

 

VACCINATIONS

 

Conformément à la législation en vigueur, les enfants qui fréquentent un milieu d’accueil doivent être vaccinés, selon le calendrier préconisé par l’ONE dans le cadre du schéma élaboré par la Communauté française. 

 

Ces vaccins sont indispensables tant pour la protection de l’enfant que pour la protection de la collectivité dans laquelle il est accueilli. En effet, les enfants en bas âge vivant en communauté constituent un groupe à risque pour la dissémination des maladies infectieuses. 

 

Les vaccins obligatoires en milieu d’accueil sont ceux contre les maladies suivantes : diphtérie, coqueluche, poliomyélite, haemophilius influenzae, rougeole, rubéole et oreillons.

 

Ces vaccins ont fournis gratuitement aux familles. En ce qui concerne le vaccin contre la diphtérie, la coqueluche, la polio et l’haemophilius influenzae, le vaccin distribué gratuitement renferme également la fraction contre l’hépatite B et le tétanos. Le vaccin contre le méningocoque C est également mis gratuitement à la disposition des enfants de 1 an. Tous ces vaccins sont fortement recommandés étant donné les risques plus élevés de contamination en collectivité.

 

Le vaccin contre le pneumocoque est également très important. D’autres vaccins, utiles pour la protection des enfants en collectivité existent. Il s’agit des vaccins contre : le Rotavirus, l’Hépatite A et la Varicelle.

L’accueillant contrôlera régulièrement l’état vaccinal de l’enfant via le carnet de l’enfant, notamment à l’entrée du milieu d’accueil, à 9 mois et 18 mois. L’enfant pourra être exclu du milieu d’accueil en cas de non-respect de cette obligation non justifié médicalement ou de retard important dans le calendrier vaccinal.

 

DÉPISTAGES ET ACTIVITÉS PRÉVENTIVES À LA CONSULTATION ONE

L’accueillant, en relation avec le TMS[3] (m/f), informe les parents des séances de dépistage organisées au sein de la consultation ONE. Elle les informe d’éventuelles autres activités préventives.

MALADIES

Si l’enfant est malade, les parents devront consulter leur médecin traitant habituel. Un certificat médical[4] précisant si l’enfant peut ou non fréquenter la collectivité devra être fourni au milieu d’accueil. Le cas échéant, le traitement qui doit lui être donné pendant l’accueil sera spécifié sur le certificat ou dans le carnet de l’enfant.

Aucun médicament ne sera administré sans attestation médicale, à l’exception du paracétamol en cas de fièvre.

Si des symptômes de maladies apparaissent pendant les heures d’accueil, les parents en seront informés rapidement, afin de prendre les dispositions nécessaires. S’il est interpellé, le médecin de la consultation médicale ONE ou le Conseiller médical pédiatre prendra toute mesure jugée utile en cas de danger pour la collectivité et pourra, dans ce cadre, demander des examens complémentaires pour protéger la collectivité (ex: prélèvement de gorge) ou demander aux parents de consulter rapidement leur médecin traitant.

Il décide des cas d’éviction[5] selon les recommandations de l’ONE. Un tableau reprenant les cas d’éviction est consultable en annexe. Il peut décider si nécessaire d’une éviction non reprise dans le tableau.

ALLERGIES

L’accueillant veille à limiter dans la mesure du possible l’exposition aux allergènes (acariens, moisissures, pollen et graminées, alimentation, animaux, …). Toute allergie avérée de l’enfant fera l’objet d’une mention spécifique dans le certificat d’entrée ou dans le carnet de l’enfant.

ACCUEIL DES ENFANTS À BESOINS SPÉCIFIQUES

L’accueil de tout enfant présentant des besoins spécifiques est favorisé en vue d’encourager son intégration.

Si l’accueillant accepte d’accueillir un enfant qui nécessite des soins médicaux spécifiques, son admission fera l’objet d’une information au Conseiller médical pédiatre de la subrégion[6]. Celui-ci remettra son avis préalable sur les conditions mises en place et veillera à ce que les besoins médicaux de l’enfant soient rencontrés.

 

[1] Voir ANNEXE 6  - Certificat d’entrée en milieu d’accueil (à compléter par le médecin traitant)

[2] Voir ANNEXE - Désignation des médecins en charge de la santé de l’enfant (à compléter par les parents)

[3] TMS = Travailleur Médico Social

[4]  Voir ANNEXE 5- Certificat de maladie (à compléter par le médecin traitant)

[5] Voir ANNEXE 6- Tableau d’éviction

[6] Voir brochure « La santé dans les milieux d’accueil de la petite enfance » Ed.2011 - ANNEXE 8 « Accueil d’un enfant en situation de handicap »

<< précédent

index

suivant >>

© 2020 by les Petits Rêveurs